L’ostéopathie, les médecines alternatives et complémentaires et les soins aux enfants

Article de Chantal Morin, erg, D.O., PhD(c)
Chantal Morin rapporte que l’ostéopathie compte parmi les médecines alternatives et complémentaires (MAC) qui connaissent une popularité croissante, notamment pour la clientèle pédiatrique.

Les motifs de consultations pédiatriques en ostéopathie sont souvent d’origine fonctionnels (par exemple : torticolis et asymétrie des os du crâne, otite, mal de tête, douleur au dos et scoliose) (références 1,2.) Ces désordres, d’ordre fonctionnel, sont connus pour représenter un défi important pour la médecine conventionnelle et requérir fréquemment une approche interdisciplinaire (références 3,4,5,6).

Une étude de 2014 publiée dans PLoS ONE

Plusieurs parents consultant des praticiens en MAC pour leur enfant, incluant l’ostéopathie, considèrent très importante la communication entre le médecin traitant et le praticien en MAC et sont en faveur d’un travail collaboratif (référence 7). De plus, la majorité de ces parents juge qu’une correspondance entre les deux praticiens peut avoir un impact sur le diagnostic et le traitement de leur enfant.

Les facteurs clés de la collaboration interprofessionnelle

Les éléments jugés essentiels à la CIP sont le respect, la communication, la confiance, la connaissance de l’autre et la clarification des rôles, le leadership collaboratif, le partage des décisions et les soins centrés sur le patient (références 8,9).

Les facteurs plus spécifiquement associés à une attitude positive envers la médecine intégrative pédiatrique, définie dans cette étude comme une combinaison de la pratique biomédicale à diverses MAC, sont :

  • la familiarité avec la médecine intégrative,
  • l’utilisation personnelle des MAC,
  • la prestation de soins d’une MAC
  • et un niveau de connaissance élevé des MAC (références 10,11)

De plus, afin de favoriser la CIP, les chercheurs doivent démontrer comment l’ajout de soins ostéopathiques peut augmenter la qualité des soins, réduire les coûts en santé et ultimement être bénéfique aux jeunes patients (référence 12.)

Le Rendez-Vous 2015 est une belle opportunité offerte aux cliniciens, chercheurs et étudiants de partager et échanger sur les récents développements scientifiques, les connaissances cliniques et les expériences de collaboration interprofessionnelle en lien avec les soins pédiatriques en ostéopathie favorisant ainsi la promotion de la santé et du bien-être des enfants.

Références

1. Lund, G., & Carreiro, J. E. (2010). Characteristics of pediatric patients seen in medical school-based osteopathic manipulative medicine clinics. The Journal of the American Osteopathic Association, 110(7), 376-380.

2. Morin, C., & Aubin, A. (2014). Primary reasons for osteopathic consultation: a prospective survey in Quebec. PlosOne (in Press).

3. Amiel-Tison, C., & Soyez-Papiernik, E. (2008). Cranial osteopathy as a complementary treatment of postural plagiocephaly. [Place de l’ostéopathie dans la correction des déformations craniennes du nouveau-né et du jeune enfant] Archives de Pédiatrie : Organe officiel de la Société française de pédiatrie, 15 Suppl 1, S24-30.

4. Gieteling, M. J., Lisman-van Leeuwen, Y., van der Wouden, J. C., Schellevis, F. G., & Berger, M. Y. (2011). Childhood nonspecific abdominal pain in family practice: Incidence, associated factors, and management. Annals of Family Medicine, 9(4), 337-343.

5. King, S., Chambers, C. T., Huguet, A., MacNevin, R. C., McGrath, P. J., Parker, L., et al. (2011). The epidemiology of chronic pain in children and adolescents revisited: A systematic review. Pain, 152(12), 2729-2738.

6. Rask, C. U., Ornbol, E., Fink, P. K., & Skovgaard, A. M. (2013). Functional somatic symptoms and consultation patterns in 5- to 7-year-olds. Pediatrics, 132(2), e459-67.

7. Ben-Arye, E., Traube, Z., Schachter, L., Haimi, M., Levy, M., Schiff, E., et al. (2011). Integrative pediatric care: Parents’ attitudes toward communication of physicians and CAM practitioners. Pediatrics, 127(1), e84-95.

8. D’Amour, D., Goulet, L., Labadie, J. F., Martin-Rodriguez, L. S., & Pineault, R. (2008). A model and typology of collaboration between professionals in healthcare organizations. BMC Health Services Research, 8, 188-6963-8-188.

9. Canadian Interprofessional Health Collaborative (2010). A National Interprofessional Competency Framework. DOI : http://www.cihc.ca/files/CIHC_IPCompetencies_Feb1210.pdf

10. Jong, M. C., van Vliet, M., Huttenhuis, S., van der Veer, D., & van den Heijkant, S. (2012). Attitudes toward integrative paediatrics: A national survey among youth health are physicians in the netherlands. BMC Complementary and Alternative Medicine, 12, 4-6882-12-4.

11. Vlieger, A. M., van Vliet, M., & Jong, M. C. (2011). Attitudes toward complementary and alternative medicine: A national survey among paediatricians in the netherlands. European Journal of Pediatrics, 170(5), 619-624.

12. Chung, V. C., Ma, P. H., Hong, L. C., & Griffiths, S. M. (2012). Organizational determinants of interprofessional collaboration in integrative health care: Systematic review of qualitative studies.PloS One, 7(11), e50022.